Connect with us

Actualité

Guinée : le CTG insiste sur la nécessité d’une transition

Published

on

Alors que la Guinée se dirige vers un lendemain incertain à cause d’une éventuelle candidature du président Condé pour un troisième mandat, nombreux sont ceux qui appellent à l’instauration d’une transition pour faciliter le transfert du pouvoir. Plusieurs membres du Front National pour la Défense de la Constitution sont favorables à cette option si cela permettra de mettre Alpha Condé hors de la course pour la prochaine présidentielle. Le collectif pour la transition en Guinée ( CTG) s’inscrit dans ce cadre. Constitué à Paris ( France), ce collectif au sein duquel on retrouve en plus de la diaspora guinéenne d’autres figures du panafricanisme comme Tikein Jah Fakoly invite la communauté internationale à accompagner la Guinée dans une transition seul gage d’une élection inclusive. Une conférence de presse est annoncée par ce collectif comme l’indique le communiqué ci-dessous.


Le Bilan macabre des violences de ces derniers mois, la bascule vers la dictature et la nécessité de sortir la Guinée de l’ornière dans un contexte de désastre socio-économique et sanitaire sont à l’origine de la création du CTG Collectif pour la Transition en Guinée. Le Collectif s’est constitué à Paris autour de figures de la Diaspora Guinéenne de France dont Mr Ibrahime Sorel Keita vice-président de SOS RACISME et ancien Président de la Coordination des Associations Guinéennes de France, et de
personnalités africaines et françaises engagées dans le combat pour les Droits de l’homme.
Il estime qu’il est urgent d’agir pour mettre fin à ce système inique qui a promulgué, Lundi 6 Avril 2020, une nouvelle constitution votée dans des conditions illégales et indignes pour permettre au Président Alpha Condé de briguer à 82 ans un troisième mandat en violation des dispositions de la Constitution précédente. La date des prochaines élections vient d’être fixée au 18 octobre prochain. Le Collectif réclame avec l’aide de la Communauté internationale la mise en place d’une Transition inclusive pour répondre aux urgences sanitaires et sociales et préparer les échéances électorales de façon transparente et participative.
Parmi les membres et soutiens du Collectif on peut citer :
Le délégué général du CEPS Mr Loïc Tribot la Spière, les chanteurs Tiken Jah Fakoly et Doura Barry, les présidents des trois grandes associations de défense des droits et de lutte contre les discriminations Dominique Sopo de SOS Racisme, Malik Salemkour de la LDH et Mario Stasi de la LICRA, le président de France Fraternité Pierre Henry, celui d’Afrique Fraternité Ibrahima Keita, la déléguée du Défenseur des Droits Emna Ben Amor, l’écrivaine Héléna Mora, la réalisatrice Maimouna Ba, l’animateur producteur Claudy Siar, le blogueur Makaila, l’historien Pascal Blanchard, l’administrateur du FORIM Thierno Camara, les élus Mohamad Gassama et Azdine Ouïs, la chef d’entreprise Hadja Aïssatou Diamana, et les avocats Patrick Klugman et Dominique Tricaud Président de la Conférence Internationale des Barreaux…Nous sommes tous concernés par la situation Guinéenne avec son lot de victimes innocentes (plus de 150 morts) et de hordes de candidats à l’immigration prêts à tout pour rejoindre la France.
Le Collectif organise une Conférence de Presse, en compagnie d’organisations de défense des droits de l’homme et de certains soutiens, le samedi 11 juillet 2020 à 11h à ESPACE SAINT-MARTIN au 199 bis rue Saint Martin 75003 Paris, pour présenter la situation en Guinée, ainsi que les voies et moyens afin d’éviter le chaos en Guinée et ses dangereuses répercussions sous régionales et internationales.
Un cocktail déjeunatoire sera offert à 13h.
Contact presse : Ibrahima 06 61 46 65 94 – Aïda 06 20 35 07 04 Contact mail : 224ctg2020@gmail.com – Tel : 07 80 84 19 84

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Examen d’entrée en 7e/Labé : plus de 7 000 candidats affrontent les épreuves

Published

on

L’examen d’entrée en 7e année a démarré ce mercredi 5 août 2020 sur l’ensemble du pays. Dans la préfecture de Labé, ils sont au total sept mille neuf cent vingt-six candidats. Le lancement officiel des épreuves qui a débuté par la Rédaction s’est déroulé au centre de Tata en présence du maire de la Commune Urbaine de Labé et de certains responsables locaux de l’éducation.

Selon Thierno Sadou Bah son « centre compte trois cent quarante-quatre candidats dont cent quatre-vingt-dix-sept filles qui sont repartis dans douze salles. »

Malgré les perturbations survenues au cours de l’année scolaire, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé, Bato Donzo rassure que le département de l’enseignement pré-universitaire a pris « en compte le taux d’exécution du programme et d’ajouter que les élèves sont rassurés et se sentent à l’aise. »

Le maire de la Commune Urbaine de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo, s’est dit quant à lui félicité des dispositions sanitaires prises pour le bon de déroulement des examens.

Continue Reading

Actualité

Covid-19/Labé : face au relâchement, les autorités optent pour la « sévérité »

Published

on

Après plus de cinq cas de coronavirus confirmés dans la préfecture de Labé, la situation révèle un quasi-abandon des mesures édictées par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie. Pour inverser cette tendance alors que la Guinée sur l’ensemble du territoire comptabilise 7 364 cas avec 46 décès, le préfet de Labé a décidé drastiquement d’opter pour la sévérité.

Chez nos confrères de la Radio Espace Foutah, EL hadj Safioulaye Bah a fait savoir : « Que les populations refusent de mettre les bavettes, de respecter les gestes barrières. Et ainsi, je me suis dit de mettre en branle les forces de défense et de sécurité. Nous avons également mis les moyens à leur disposition pour sillonner la ville (et) aller partout où les boites sont ouvertes, les maquis sont ouverts et la distanciation n’est pas respectée pour essayer de fermer et de traduire les tenanciers responsables devant le Procureur de la République. »

Dans la soirée de ce lundi 3 août 2020, des agents de la CMIS et de l’escadron mobile de Labé ont effectué des visites inopinées dans les lieux de loisirs et clubs de nuit en activité où ils ont d’ailleurs procédé à des interpellations.

Continue Reading

Actualité

Labé : Lancement des examens théoriques dans les écoles professionnelles

Published

on

Les examens théoriques des écoles professionnelles ont démarré ce lundi 03 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national .
A Labé, ils sont au total 1640 candidats qui devront faire face à ces examens. Souleymane Mara, l’inspecteur regional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Labé explique les filières concernées par l’examen « nous avons cette année 1640 candidats dont 1032 filles qui sont répartis entre quatre centre à savoir le centre Siradio Diallo qui reçoit les ATS de DEL, le centre de l’ENI qui reçoit uniquement les candidats de l’ENI ,nous avons le centre DEL qui reçoit les BTS santé c’est-à-dire les sages-femmes ,la santé publique et les infirmiers d’état. »

Des dispositions sont prises pour faire de ces examens théoriques une réussite. Ils finiront le 8 août pour faire place aux épreuves pratiques qui se tiendront du 10 au 15 août 2020 .

Fogo Baldé

Continue Reading

CETTE SEMAINE