Connect with us

PROXIMITE

Tountouroun (Labé) : découverte macabre d’un corps sans vie

Published

on

Ce mercredi 8 janvier 2020, le corps sans vie d’un jeune a été retrouvé dans le fleuve Dimmah, dans la sous-préfecture de Tountouroun, à une dizaine de kilomètres de la commune urbaine de Labé. Selon les informations,  la victime est originaire de la localité de Kouraoun  

Joint au téléphone par notre rédaction, le maire de la commune rurale de Tountouroun, Elhadj Mamadou Saliou Sow, a indiqué que la victime s’appelait Thierno Mamadou et résidait en Gambie. « Il s’est rendu au marigot pour faire sa lessive. Nous ne savons pas comment il s’est retrouvé dans l’eau . Des citoyens qui étaient également venus pour le linge ont découvert son corps flottant sur l’eau  et immédiatement ils ont fait appel aux autorités. Et nous nous sommes rendus ensuite sur le lieu où le corps a été découvert. Après le constat, le corps a été rendu [à la famille] pour  son enterrement », a-t-il précisé.

À en croire le maire, la victime avait une maladie épileptique et faisait des crises. Il a été inhumée ce mercredi 8 janvier 2020.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Labé : cinq détenus étrangers graciés par le président Alpha Condé

Published

on

Cinq étrangers de nationalités différentes qui étaient jusque-là détenus à la prison civile de Labé ont été libérés après trois mois de détention. Cette libération est intervenue à l’occasion de la grâce présidentielle annuelle qui parvient avant, pendant ou après les fêtes de fin d’année. 

Il s’agit de deux Sierra-léonais, un Nigérian, un Camerounais et un Malien qui avaient été arrêtés par la gendarmerie pour défaut de papiers avant d’être déférés à la prison civile de Labé. C’est après avoir passé trois mois au cachot que le pasteur Mohamed Camara, représentant local de la fraternité des prisons de Guinée, ait sollicité l’assistance des magistrats pour mettre fin à leur séjour carcéral afin que ces détenus puissent bénéficier d’une grâce présidentielle. 

Moïse Deablose, camerounais d’origine, qui a bénéficié de cette faveur était, selon lui, à Labé pour livrer ses services à la population du Foutah. Quant au Sierra-léonais, il soutient s’être rendu à Labé dans l’intention de jouer au football. Avant leur départ, ces jeunes ont tous été munis d’un laissé passer devant leur permettre de rejoindre leur pays d’origine. 

Continue Reading

Actualité

Labé : plus de quatre millions de francs guinéens emportés par des présumés malfrats

Published

on

Dans la nuit  de samedi à dimanche 5 janvier 2020, une boutique se trouvant au marché central de Labé a été  vidée de son contenu par des présumés bandits. Selon la victime, Elhadj Ibrahima Maci, ces hors-la-loi ont emporté une forte somme d’argent et une quantité importante de marchandises : « Ces présumés bandits ont pris quelques marchandises et une somme de quatre millions de francs guinéens. C’est la troisième fois qu’on nous cambriole. », explique-t-il.

Et d’ajouter que : « les menuisiers qui étaient venus  à l’époque réparer la partie par laquelle ils s’introduisent, après leur  départ, je n’avais pas retrouvé mes paires de ciseaux.  J’ai tout fait et leur maître m’avait fait croire ce jour-là qu’ils les ramèneront. Hélas.  Ce qui est étonnant, ce sont les mêmes paires de ciseaux que nous avons retrouvées chez Elhadj Macka .», s’est-il alarmé.

Malgré certaines promesses tenues par certains responsables du marché central  de Labé, ces vols par effraction ne font qu’empirer du jour au lendemain à l’extérieur de ce centre de négoce.

Continue Reading

PROXIMITE

Labé : remise de diplômes à la 4e promotion de l’école supérieure des sages-femmes Pr. Mamadou Caba Bah

Published

on

Ce dimanche 15 décembre 2019, la direction de l’école supérieure de sages-femmes Pr. Mamadou Caba Bah, située au quartier Daka 2 juste au carrefour Chaikou Baldé, a procédé à la remise des diplômes à ses soixante-deux sages-femmes  faisant partie de la 4e promotion. La cérémonie a réuni les autorités de l’inspection régionale de l’enseignement technique et professionnelle, de la direction régionale de la santé, des sages, ainsi que de nombreux citoyens.

Le représentant de la direction a profité de cette occasion pour faire un bref rappel des prouesses enregistrées par l’établissement depuis son ouverture. Ensuite, les discours se sont enchaînés, partant de l’inspection régionale de l’enseignement technique et professionnelle jusqu’à l’allocution des récipiendaires. Des pièces de théâtre et des poèmes ont également embelli la cérémonie.

La promotion a été baptisée « Daoussou Beavogui », une sage-femme très réputée par son engagement et évoluant à l’hôpital régional de Labé qui par la suite s’est réjoui de la reconnaissance. C’est aux environs de 17 heures que les sages-femmes présentes ont reçu leurs diplômes.

Rappelons que l’école supérieure de sages-femmes Pr. Mamadou Caba Bah avait obtenu lors des derniers examens de sortie 100 % d’admis.

Mamadou Mouctar Diallo 

Continue Reading

CETTE SEMAINE