Connect with us

Sports

Compétition inter-africaine : Sega Diallo sur l’élimination des clubs guinéens et la rentrée du HAC en LC-CAF

Published

on

Cette année encore, comme les années précédentes d’ailleurs, la Guinée n’aura qu’un seul représentant en campagne africaine. Après l’élimination de l’Association Sportive de Kaloum, du Club Industriel de Kamsar au tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine de football, et de l’Ashanti Golden boys de Siguiri en Ligue des champions, tous les regards sont désormais fixés sur le Horoya Athletic club pour sauver le football guinéen.
Face à cette situation, le consultant sportif, Sega Diallo, estime que le Horoya AC part favori contre le Racing Club d’Abidjan en Ligue des champions africaine, malgré ses débuts très difficile pour le club de Matam en championnat de Guinée cette saison.
Nos représentants (ASK et CIK) en Coupe de la CAF, sont éliminés par des clubs mauritanien et tchadien, dès le tour préliminaire. Quelle analyse faites-vous de ces défaites ?
C’est très malheureux ! Puisqu’on sait que les places en compétition africaine sont très disputées entre une dizaine de pays qui ont l’avantage d’avoir plus de représentants que d’autres. Ça fait deux ans qu’on a quatre représentants. Et deux ans que parmi les quatre, il n’y a qu’une seule équipe qui a pu intégrer les phases de poules. Cela va être très préjudiciable dans les temps… Je pense que déjà, c’est une observation qu’il faut tirer de cette situation, c’est le niveau de notre championnat qui n’est pas très élevé. On voit que nos représentants sortent face à des représentants tchadiens, mauritaniens. Le Mali, ce sont des équipes qui sont habituées à des compétitions africaines. Mais il faut montrer un peu plus, et malheureusement, nos équipes ne sont pas performantes. Et notre championnat n’arrive pas à leur permettre d’être compétitifs sur le continent. Et ça, c’est préjudiciable.
Quelles conséquences pour les années à venir ?
Maintenant pour les places africaines, si on fait deux ou trois saisons de la même manière, on va retomber avec deux représentants comme les autres. Il faut être performant pour continuer à garder ces places représentatives africaines. Et la Guinée à travers le Horoya pour l’instant maintient le cap. Mais ça ne peut pas durer. On voit que le Horoya même est en difficulté en début de saison là (championnat dernier au classement avec deux points en quatre journées). Donc, espérons qu’il puisse tenir le rythme et aller en phase de poules de la Ligue des champions. Mais il faut que l’ensemble des acteurs, les clubs puissent se préparer en conséquence quand ils intègrent les phases préliminaires des compétitions africaines. Parce que c’est important pour l’ensemble des acteurs du football Guinéen.
Elimniation de l’Ashanti Golden boys de Siguiri sur tapis vert par le stade Malien de Bamako (2-0) en tour préliminaire de la ligue des champions africaines
C’est préjudiciable. Maintenant quand vous partez avec 17 joueurs alors que la CAF vous a donné une opportunité d’aller jusqu’à 28 joueurs, c’est dommage. La SAG a une entreprise minière derrière elle. Ils auraient pu envoyer une vingtaine ou 22 joueurs pour se déplacer du côté de Bamako. Et ils ne l’ont pas fait. Le règlement est clair là-dessus. Maintenant de plus en plus des voix se lèvent sur cette pratique qui consiste à éliminer des adversaires par les tests Covid-19. On n’a pas la certitude que c’est vrai ou si c’est faux. C’est à la confédération africaine de football de prendre des mesures que l’on ne biaise pas l’éthique et la compétition à travers le médical.
Et si la CAF examine le dossier, et que la SAG ait raison, quelle sera la suite ?
Malheureusement le règlement est clair. La décision est prise et les tirages vont se poursuivre. La SAG va devoir demander de l’expertise médicale. Est-ce que la CAF va donner suite, j’en doute fort. À partir du moment où il y a le représentant de la CAF sur place, s’il prend la décision, la CAF suit cette décision. Malheureusement je n’ai pas envie de donner un faux espoir à la SAG. Ils ont perdu à Conakry, ils n’avaient aucune chance du côté de Bamako. Moi je suis un compétiteur, je ne vais pas qu’on espère se qualifier sur tapis vert, mais le match de Conakry augurait déjà la SAG n’avait pas la possibilité de passer ce tour.
Match du Horoya face au Racing Club d’Abidjan en ligue des champions africains
C’est un tirage qu’on peut juger au prima bord de facile, mais dans le contexte actuel pour le Horoya face à une jeune équipe qui joue bien au ballon, qui a montré beaucoup de bonnes choses sur le tour précédent… face au Nigerian, le Racing Club s’est qualifié. Ils ont deux matchs de ligue des champions dans les jambes. Malheureusement le championnat en Côte d’Ivoire n’a toujours pas démarré, ça va les pénaliser. Mais ça sera la meilleure période pour jouer contre le Horoya en plein doute depuis le début de la saison. Le champion de Guinée en titre n’a gagné aucun match en championnat. Deux matchs nuls et deux défaites. Mais logiquement au vu de l’expérience et du vécu du Horoya je pense que les hommes de Lamine N’diaye ont un avantage certain. Maintenant il faudra se remettre dans le droit chemin avant ce match aller à Abidjan et ensuite conclure à Conakry de belle manière pour aller en phase de poules. Ce qui n’avait pas été le cas la saison dernière.
Chance du Horoya face aux Ivoiriens pour se qualifier ?
Ils ont un début difficile, maintenant on sait que la compétition africaine c’est le vécu aussi, c’est l’expérience. C’est différent du championnat. Donc le Horoya doit être réaliste raisonnable à l’avantage sur cette rencontre. Maintenant il faudra jouer et gagner les matchs. C’est vrai qu’ils sont dans des doutes, et qu’ils traversent une mauvaise période, mais sur le dernier match, ils ont créé beaucoup d’occasion. Et leur vécu depuis cinq ans en compétition africaine, à part leur coach ils peuvent s’appuyer sur le vécu de leur entraîneur Lamine N’diaye. Je pense que, le Horoya a toutes les chances, maintenant c’est le football. En quelques semaines on a vu qu’ils ont joué une demi-finale de coupe de la CAF, mais ils sont incapables de gagner contre des inconnus en championnat. Donc, c’est un peu l’état de la situation. Sur deux rencontres le Horoya est favori, mais dans le contexte actuel il faudra jouer et gagner ce match-là.
Avec objectif 224

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

CHAN 2021 : voici la liste des 30 jours convoqués par Lappé Bangoura

Published

on

Le sélectionneur du Syli local, Kanfory Lappé Bangoura a dévoilé ce lundi 04 janvier 2021, la liste des 30 joueurs guinéens convoqués pour la sixième édition du Championnat d’Afrique des nations ( CHAN), prévu au Cameroun du 16 janvier au 17 février 2021.

Ci-dessous la liste des joueurs :

Foutanews

Continue Reading

Sports

Officiel : le stade Général Lansana Conté homologué

Published

on

Bonne nouvelle pour le football guinéen. Selon nos informations, le stade Général Lansana Conté de Nongo est homologué par la Confédération Africaine de Football (CAF).

Offert par la Chine à la Guinée, le Stade de Nongo a commencé à être construit en 2007. En 2011, les Chinois ont rendu les clés du stade à l’Etat guinéen qui devait finaliser les travaux pour son exploitation. Mais depuis, le stade est resté inutilisé. Fermé donc en raison du retard dans les travaux de finalisation, l’Etat guinéen a décidé de confier la gestion du stade à la société Groupe Business Marketing (GBM) en 2017 qui, depuis cette date s’occupe des travaux de finition de cette infrastructure sportive.

Au mois de novembre 2019, à l’occasion de l’ouverture du tournoi UFOA de la zone A (U20), le stade est inauguré avec un changement de nom. L’appellation « Stade de Nongo » qui date de 2011 a laissé place à la dénomination « Stade Général Lansana Conté » en mémoire au défunt président de la République de Guinée.

Une année après son inauguration, le Stade Général Lansana Conté est homologué par la CAF. Selon nos informations, le courriel d’homologation du stade est déjà transmis à la Fédération Guinéenne de Football (FGF). Voilà donc une bonne nouvelle pour le public guinéen qui pourra désormais voir jouer le syli national sur la pelouse du stade GLC d’une capacité de 50.000 places. Le stade est aussi doté d’une piste d’athlétisme de 4 400 mètres et un parking de plus 500 véhicules.

Foot224

Continue Reading

Sports

Cote D’ivoire : les joueurs du Horoya sommés de reprendre le test covid-19 à la veille du match contre le RCA

Published

on

A Abidjan, à quelques heures du match  RCA-HAC, comptant pour la manche aller du dernier tour préliminaire de la LDC-CAF.

Arrivé le lundi 21 décembre sur le sol ivoirien, le Horoya AC a effectué le même jour sa première séance d’entraînement et les tests Covid-19 pour l’ensemble de la délégation. Les résultats de ces tests ne sont toujours pas disponibles à 13h 30 TU. La raison ? Le cabinet médical dit ne pas avoir retrouvé les résultats des échantillons qu’il aurait reçu à 19h mardi soir. Et demande en outre la reprise de tous les tests dont les résultats peuvent être disponibles avant l’heure du match.

La direction du Horoya y voit une magouille en préparation et s’oppose catégoriquement à une quelle conque reprise des tests Covid-19. La fédération ivoirienne a été informée et devrait faire venir sous peu son officier médical pour constater que les tests ont bien été faits le lundi dernier. Le commissaire du match est lui aussi entrain de rédiger son rapport sur la situation.

Les joueurs sont encore à leur hôtel.

Cismédia

Continue Reading

CETTE SEMAINE