Connect with us

Actualité

Madifing Diané répond aux manifestants : « Il y a des voix plus autorisées pour demander mon départ »

Published

on

Malgré les cinq morts enregistrés en moins de dix jours dans la ville de Labé au cours des récentes manifestations du FNDC, le gouverneur de Labé, a répondu aux manifestants qui exigent son départ pendant une intervention faite dans la soirée de ce jeudi 23 janvier dans l’émission Africa 2015, sur les ondes de Nostalgie Guinée.

Selon Madifing Diané, les manifestants n’ont pas la légitimité de demander son départ. « Il y a des voix plus autorisées pour demander mon départ. Personne n’est indispensable quelque part. C’est parce que je suis un bouclier pour la population, alors que, eux, ils sont obsédés par le pouvoir. Ils se jettent sur le tout le monde, en jetant des cailloux. Cette fois-ci d’ailleurs armés, ils se sont attaqués à tout le monde  avec des armes de calibre 12, des fusils, tirés dans les locaux des services publics qu’ils ont saccagé, de Pita jusqu’à Dalaba », a-t-il avancé.

Sur la réquisition de l’armée pour participer aux opérations de maintien d’ordre, le premier responsable administratif de la région de Labé, assume sa décision. Si on pouvait « réquisitionner des anges, je l’aurais fait contre eux, parce que ce n’est pas des citoyens, ce sont des loubards qui viennent de l’extérieur, de Conakry, de partout. Ce sont eux qui organisent la rébellion, ce n’est pas moi ».

.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le préfet de Labé : « Quand on se sent impuissant, il faut garder le silence »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Examen d’entrée en 7e/Labé : plus de 7 000 candidats affrontent les épreuves

Published

on

L’examen d’entrée en 7e année a démarré ce mercredi 5 août 2020 sur l’ensemble du pays. Dans la préfecture de Labé, ils sont au total sept mille neuf cent vingt-six candidats. Le lancement officiel des épreuves qui a débuté par la Rédaction s’est déroulé au centre de Tata en présence du maire de la Commune Urbaine de Labé et de certains responsables locaux de l’éducation.

Selon Thierno Sadou Bah son « centre compte trois cent quarante-quatre candidats dont cent quatre-vingt-dix-sept filles qui sont repartis dans douze salles. »

Malgré les perturbations survenues au cours de l’année scolaire, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé, Bato Donzo rassure que le département de l’enseignement pré-universitaire a pris « en compte le taux d’exécution du programme et d’ajouter que les élèves sont rassurés et se sentent à l’aise. »

Le maire de la Commune Urbaine de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo, s’est dit quant à lui félicité des dispositions sanitaires prises pour le bon de déroulement des examens.

Continue Reading

Actualité

Covid-19/Labé : face au relâchement, les autorités optent pour la « sévérité »

Published

on

Après plus de cinq cas de coronavirus confirmés dans la préfecture de Labé, la situation révèle un quasi-abandon des mesures édictées par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie. Pour inverser cette tendance alors que la Guinée sur l’ensemble du territoire comptabilise 7 364 cas avec 46 décès, le préfet de Labé a décidé drastiquement d’opter pour la sévérité.

Chez nos confrères de la Radio Espace Foutah, EL hadj Safioulaye Bah a fait savoir : « Que les populations refusent de mettre les bavettes, de respecter les gestes barrières. Et ainsi, je me suis dit de mettre en branle les forces de défense et de sécurité. Nous avons également mis les moyens à leur disposition pour sillonner la ville (et) aller partout où les boites sont ouvertes, les maquis sont ouverts et la distanciation n’est pas respectée pour essayer de fermer et de traduire les tenanciers responsables devant le Procureur de la République. »

Dans la soirée de ce lundi 3 août 2020, des agents de la CMIS et de l’escadron mobile de Labé ont effectué des visites inopinées dans les lieux de loisirs et clubs de nuit en activité où ils ont d’ailleurs procédé à des interpellations.

Continue Reading

Actualité

Labé : Lancement des examens théoriques dans les écoles professionnelles

Published

on

Les examens théoriques des écoles professionnelles ont démarré ce lundi 03 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national .
A Labé, ils sont au total 1640 candidats qui devront faire face à ces examens. Souleymane Mara, l’inspecteur regional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Labé explique les filières concernées par l’examen « nous avons cette année 1640 candidats dont 1032 filles qui sont répartis entre quatre centre à savoir le centre Siradio Diallo qui reçoit les ATS de DEL, le centre de l’ENI qui reçoit uniquement les candidats de l’ENI ,nous avons le centre DEL qui reçoit les BTS santé c’est-à-dire les sages-femmes ,la santé publique et les infirmiers d’état. »

Des dispositions sont prises pour faire de ces examens théoriques une réussite. Ils finiront le 8 août pour faire place aux épreuves pratiques qui se tiendront du 10 au 15 août 2020 .

Fogo Baldé

Continue Reading

CETTE SEMAINE